Peut-on dire stop ?

Bonjour à tous, cela fait un moment que je n’ai pas écrit et je suis heureuse de pouvoir à nouveau partager avec vous.

Je n’ai pas pu écrire ces derniers mois car j’avais pris un emploi qui ne me laissait aucun temps libre. Finalement cela m’a donné l’idée d’écrire cet article.

  • Cela vous est-il arrivé de sacrifier votre vie privée pour votre vie professionnelle ?
  • De ne pas vous arrêter de la journée et pourtant de ne pas avoir eu de moments particulièrement heureux durant les 24H ?
  • De n’avoir le temps de rien ?
  • De vous énerver pour un rien ?
  • D’avoir l’impression de survoler votre vie sans faire quelque chose qui compte vraiment pour vous ?
  • Vous avez parfois envie de tout envoyer balader ?

 

Si vous avez répondu oui à l’une ou plusieurs de ces questions, c’est que vous avez peut-être besoin de dire stop.

Mais comment oser le dire ?

Souvent dire stop en mettant fin à un poste, à une relation ou autre est une décision très difficile. On veut peser le pour et le contre car c’est une décision courageuse d’arrêter ce qui vous ne convient plus. Mais il ne faut pas culpabiliser de penser à vous d’abord. Vous avez qu’une vie, si vous ne prenez pas la décision d’arrêter quelque chose qui ne vous convient pas, personne ne le fera à votre place. Dire stop c’est un premier pas vers votre bien-être.

Il peut être rassurant de prévoir un plan B avant de quitter votre job. Ou bien d’organiser des vacances, une activité ou des sorties si vous allez rompre avec quelqu’un. Ainsi, vous pourrez savourer des moments positifs et passer plus facilement à autre chose.

Comment savoir quand dire stop ?

Selon moi, dès que votre santé physique et/ou psychique est atteinte, quand vous vous reconnaissez plus et que vous n’êtes plus heureux alors c’est le moment de dire stop.

Une chose est sûre : Quand vous prendrez la bonne décision après vous vous sentirez libre et soulagé. Dire stop pour pouvoir commencer autre chose c’est tout simplement avancer.

Puis vous pouvez dire stop juste pour un temps : vous éloigner de quelqu’un qui n’est pas bon pour vous en ce moment avant de vous retrouver plus tard. Déléguer une mission à vos collègues ou encore arrêter un peu une activité qui vous prend trop de temps.

Il n’y a pas à culpabiliser quand on reprend sa vie en main. Puis pour avoir une vue d’ensemble sur ce qui ne vous convient pas dans votre vie, il faut apprendre à lâcher prise. Cela permet de se focaliser mieux sur certains points précis qu’on souhaite corriger. Ce sera le sujet d’un prochain article 😉

J’espère que cet article aidera ceux qui culpabilisent à dire stop, à vous libérer et prendre soin de vous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s